Partager via un média social

L’anxiété de performance

Il est normal de vouloir bien performer dans nos activités professionnelles ou sportives. Mais lorsque le stress est démesuré, on risque de tomber dans l’anxiété de performance où s’installe la peur de l’échec, une forte appréhension face aux évaluations ou à toute autre situation où l’on peut se sentir jugé. Et la société d’aujourd’hui valorise hautement la performance et la réussite personnelle.  C’est pourquoi on en voit fréquemment, autant dans le monde scolaire, professionnel, sportif ou artistique et ce, dans toutes les strates d’âge.

On peut reconnaitre les symptômes d’anxiété de performance quand nous avons un stress trop élevé  ou si l’on présente une panique ou une crise d’angoisse avant une situation d’évaluation. Le perfectionnisme exagéré  ainsi que les troubles somatiques (maux de tête, troubles digestifs, tensions musculaires…) font partie du portrait clinique.

Outre le milieu familial qui peut être à l’origine d’une problématique d’anxiété de performance, la pression des amis ou de notre entourage peut aussi favoriser son développement.

Pour s’éloigner de l’anxiété de performance, il faut prendre conscience de notre situation et en faire une bonne évaluation. Il est bon de se questionner   si l’on se met trop de pression, savoir lâcher prise et faire nos activités autrement. De plus, il peut être bénéfique de modifier ses attentes et ses exigences envers soi-même afin de se réaliser en étant plus zen.